La Chine, première puissance économique en devenir ?

La République Populaire de Chine (RPC) à une place de plus en plus capital dans le jeu économique mondial. Depuis déjà des années, les états occidentaux, dominants ce domaine depuis des siècles se questionnent sur cette évolution.

La cour des grands

Le pays envahis par l’empire Nipon pendant la seconde guerre mondiale joue maintenant dans la cour des grands, à tel point que son représentant Xi Jinping à pu se lancer dans une « guerre économique » face au pays le plus puissant du monde, et installer un rapport de force équilibré selon beaucoup de commentateurs, c’est à dire que le résultat de cette confrontation est encore incertain. Mi septembre aura été le théâtre des derniers retentissements dans cette affaire de guerre commerciale opposant Chine et Etats-Unis avec l’annonce du locataire de la maison blanche de taxer à hauteur de 10% supplémentaires sur l’équivalent de 200 Milliards de dollars d’importations Chinoises. De son côté, Xi Jinping n’a pas non plus été dans l’apaisement des tensions en surenchérissant constamment. Le pays considéré jusque là comme émergent peut maintenant se permettre de tenir tête à la première puissance sans que l’on sache qui lâchera en premier. L’état Chinois détenant une partie importante des dettes américaines, la puissance nord-américaine se retrouve dans l’incertitude.

Un projet pour accroître son influence économique

Un projet faramineux est en train de voir le jour, au moment ou le pays est en situation de surproduction. Le président de la RPC à trouvé bon de créer de nouvelles routes faisant le lien entre Asie et Occident. Les 3000 Milliards de Dollars d’investissements sont un moyen d’accroître son influence sur les pays asiatiques comme occidentaux, malgré l’invitation du pouvoir américain au boycott des investissements.

Les pays européens se retrouvent ainsi bloqués entre les menaces Américaines et les alléchantes propositions Chinoises. Ce dilemme est encore une fois une preuve du manque éminent d’unité de l’Union Européenne au moment où l’Italie et l’Allemagne ont accepté un partenariat et la France se dit officiellement réticente. Pour les commentateurs politiques, les différentes prises de positions Européennes sont l’exemple parfait de l’accroissement de l’influence Chinoise qui pourrait voir son statut évoluer de puissance émergente vers puissance mondiale reconnue.

Plus grande puissance économique mondiale dans 2 ans ?

Cependant, la classification de la Chine est facteur de débat chez les commentateurs économiques. Une question se pose sur le futur de la situation économique Chinoise. L’optimisme quand à l’évolution de la situation s’est évaporée ces derniers mois lorsque la guerre commerciale opposant le pays communiste aux Etats-Unis s’est déclarée.

Malgré que le Produit Intérieur Brut (PIB) Chinois est le plus important après l’ogre Américain avec ses 12,24 Milliards de dollars estimés en 2017 par la banque mondiale. Le mode de calcul reste décrié pour une seule raison, lorsque ce chiffre est mis en relation avec le nombre d’habitants du pays asiatique le classement de celui-ci descend bien bas.

Graphique de la croissance économique Chinoise, par La Tribune

Un autre indice économique sème le doute quant au futur économique radieux du pays. Le premier, qui mesure l’évolution du PIB sur une année est en train de plonger. En effet, la croissance économique est en phase descendante depuis 2008, pour atteindre environ 6% en 2018. La demande mondiale s’étant effondrée en 2008, la question de la dépendance de l’économie Chinoise à celle-ci se pose. Cette dépendance pourrait s’expliquer par le rôle du pays dans l’appareil productif mondial, celui de « pays atelier ». Rôle dont l’exécutif est en passe de se débarrasser par le biais d’investissements dans des domaines pointus, qui feront rentrer le pays en concurrence avec les puissances occidentales, Européennes comme Américaines.

One thought on “La Chine, première puissance économique en devenir ?

  1. Bonjour,

    Je jette un oeil a tes lie : libé, francecu, et la tribune.

    Bref uniquement la presse

    Et fait attention tu pontifie, quand tu me dis « Ce dilemme est encore une fois une preuve »

    prouve moi le encore une fois 😉

    tu ne peux pas (du moins dans l’exercice qu’on fait ensemble) m’affirmer un truc sans le prouver avec un lien.

    Tu peux ecrire tout ce que tu veux ici, MAIS je veux des liens (ceci est une affirmation du gars qui donnes des cours de recherche et de veille, absolument pas un fantasme BSM)

    Bref travaille tes liens et ce sera parfait pour moi.

    J’attends la suite
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated

Les investissements Chinois en Europe qui posent question

Certains responsables politiques commencent à élever la voix sur un sujet, celui des investissements Chinois massifs dans les pays de l’Union Européenne. En effet, cet afflux massif de capitaux étrangers, en particulier lorsqu’ils concernent des secteurs stratégiques inquiètent. Pour autant, les réactions ne sont pas les mêmes lorsque des entreprises américaines investissent dans des secteurs […]

La Chine met la main sur l’Afrique

Alors que le continent de l’hémisphère sud voit son marché grandir. De nombreuses grandes puissances souhaitent y prendre une part. La Chine non seulement en fait partie mais compte bien jouer un rôle plus que principale. La république populaire de Chine concentre une partie de ses investissements directs à l’étranger (IDE) vers l’Afrique. Un rapport […]